Les prochaines versions des logiciels Adobe uniquement dans le cloud ?

Les prochaines versions des logiciels Adobe uniquement dans le cloud ?

Alors que tout le monde attend avec impatience les prochaines versions des logiciels d’Adobe, le géant a annoncé hier qu’il n’y aurait pas de CS7 mais « CC », alias Creative Cloud. Une nouvelle qui va bouleverser toute l’industrie ! Qu’est-ce que cela signifie ?

 

Ce serait la fin de la série de programmes « Suite CSX » et l’arrivée triomphante de la Creative Cloud : dernières versions à jour des programmes disponibles en ligne via le cloud (= serveur). Autrement dit, plus besoin d’attendre 18 à 24 mois pour avoir une nouvelle version et donc de nouvelles fonctionnalités, cela permet à Adobe de les implémenter aussitôt qu’elles sont prêtes à ses programmes et également d’avoir un espace de stockage sur les serveurs d’Adobe (et donc accès à ses fichiers de partout via une connexion Internet). Mais cela signifie surtout qu’il ne faudrait plus payer sa licence de logiciel une fois à l’achat ou à l’activation mais via un abonnement mensuel. Plus de détails dans la suite.

 

Qu’est-ce que le Creative Cloud d’Adobe ?

L’Adobe Cloud existe déjà depuis quelques temps et Adobe n’en a cessé la promotion depuis mais ce serait là un passage forcé pour des millions d’utilisateurs. Vous avez été nombreux à réagir sur la page Facebook du blog face à cette nouvelle hier soir et suite au manque de connaissance sur le sujet, j’ai fait quelques recherches. Voici quelques éclaircissements sur l’avenir de ses programmes :

 

- Faut-il installer les logiciels sur son ordinateur ou tout est-il dématérialisé sur les serveurs d’Adobe ?

Oui, il faut installer chaque logiciel désiré sur son ordinateur, ce n’est que la licence qui est liée au cloud. On peut choisir aisément chaque programme à sa guise.

 

- Faut-il être constamment connecté à Internet pour l’utiliser ?

Non, il suffit d’être en ligne lors de l’installation des programmes et ensuite il faut se connecter à Internet tous les 30 jours. Sans connexion au net, les programmes fonctionneront encore 180 jours avant que vous n’ayez plus aucun accès.

 

- On ne paie plus son logiciel ou sa Suite une fois à l’achat, mais quel est le coût mensuel ?

D’après les informations glanées sur le net et sauf erreur de ma part, le tarif général mensuel serait de $60 pour avoir accès à tous les programmes de la gamme Adobe Creative Cloud mais le tarif varie en fonction du statut d’un client : ainsi un étudiant ne paierait que $20 par mois. Cela pourrait être plus avantageux pour certains ayant toujours besoin des dernières versions des programmes ou totalement l’inverse pour ceux qui ne font pas toutes les mises à jour.

 

- C’est mal et j’ai honte, mais cela signifie-t-il que je ne pourrais plus craker illégalement mes logiciels ?

Nul doute que le passage au Creative Cloud va compliquer la tâche, mais je suis plutôt confiant. Il est très facile de faire un parallèle avec les jeux vidéos où de grands éditeurs tels qu’Ubisoft ont lancé des contraintes de sécurité sur ses jeux vidéos nécessitant d’être connecté à Internet comme l’Ubisoft Launcher. Ce dernier a été facilement contourné par les hackers et leurs utilisateurs. Tant que les programmes sont installés en local sur votre machine, les sécurités peuvent être contournées. Mais rappelez-vous : c’est mal.

 

Pour plus de réponses :

FAQ d’Adobe

 

 

Que pensez-vous de ce changement ?

Petite révolution dans le monde de la création numérique, nul doute que ce Creative Cloud va faire parler de lui. Adobe a le quasi-monopole du marché et peut se permettre de prendre des décision aussi novatrices et contraignantes.

Outre l’aspect financier, pour ma part je n’aime pas dépendre autant d’un serveur et il est clair qu’Adobe tend à enfermer ses utilisateurs dans un cocon marqué Adobe, pour le meilleur ou pour le pire.

Ce qui me rend un peu plus plus méfiant est l’avenir du Adobe Cloud. Si on fait un parallèle avec d’autres domaines multimédia tel que les films avec la vidéo sur demande ou encore plus flagrant les jeux vidéos : nul doute que ce n’est que le début. Les éditeurs de jeux vidéo sont également victimes du téléchargement illégal depuis leur création et les éditeurs sont très créatifs pour augmenter la sécurité et faire chier ses acheteurs. Adobe leur a d’ailleurs simplement piqué l’idée comme je l’ai cité plus haut : ce n’est autre qu’un mélange de Steam pour la dématérialisation et d’Ubisoft Launcher pour l’obligation d’avoir un compte en ligne pour pouvoir jouer. Ce qui est plus inquiétant c’est que certains éditeurs de jeux vidéo prévoient de forcer les joueurs à être connectés en permanence à Internet pour pouvoir jouer, Adobe s’en inspirera-t-il dans un futur proche ou lointain ? Une fois que la pillule sera passée et que tout le monde sera passé sur le Cloud, changera-t-il les prix, les conditions d’utilisation ?

Donnez votre avis en commentaire !

Auteur: Gaétan Weltzer, comme toujours en fait.

Articles qui pourraient vous plaire

Commentaires (19)

  1. C’est inexorable mais c’est vrai que je vais certainement attendre avant de passer à la « CC » contrairement aux versions précédentes… Bref au final ça ne changera pas grand chose, nous nous jetterons tous dans la fausse :)

  2. Dans l’absolu, l’idée n’est pas forcément mauvaise du fait que cela soit sur le cloud. Ça permettra à Adobe, d’avoir moins de piratage, dans le sens ou l’abonnement mensuel est peut être plus intéressant et avantageux (notamment pour les MAJ des softs, ainsi que que pour les nouvelles versions). tant que la connexion est obligatoire seulement à l’installation et qu’on a la possibilité de testé les produits (en version d’essai).
    Mais comme tu dis, même avec ça les pirates trouveront toujours la solutions pour émuler un serveur, et ainsi contourner leurs sécurités.
    Dans l’ensemble, je trouve l’idée bien, si les prix se s’enflamment pas, et qu’ils soit adaptés suivant le profil de l’utilisateur (étudiant, particulier, professionnel…).

  3. @D.S. Oui mais si on prend que Photoshop ça sera moins cher, d’après ce que j’ai lu ça sera 61€50 par mois pour la suite complète avec un engagement d’un an ou 24€60/mois pour un logiciel seul sur un an (sauf Muse, facturé 18€44/mois et Edge Inspect, facturé 12€30).

  4. Même si, il ne faut pas se mentir, cela va dans un objectif de rentabilité pour eux, je trouve l’initiative plutôt intéressante. Car si on souhaite investir dans un logiciel seul ou la suite cela a un certain coût aujourd’hui que peu de particuliers peuvent se permettre et il faut de plus acheter les mises a niveau si on veut suivre le rythme. Avec cette formule on peut utiliser ces logiciels rapidement sans gros investissement direct et on bénéficie de plus de toutes les mises à jour (j’espere !). Donc le coût est plus élevé sur la durée mais plus accessible.

  5. Je suis sur Creative Cloud depuis ça sortie.

    Je paye 61,48/mois .
    Personnellement le calcule de rentabilité par rapport à l’achat de la Master collection a été vite fait.
    La Master Collection ou la Creative Suite Adobe des versions précédentes coûtait environ 2000 à 3000 euros.

    Chaque année les mises à jours des pack coûtaient environ 400 à 900 euros.
    La « lenteurs » de livraison des maj en fonction des pays et des débugs nous obligeaient même à cracker certaine chose pour les avoir plus rapidement ou sans bug avec des versions débugué en avance qui circulaient sur le net. ( Bien sur il faut avoir payer les logiciels, le crack n’est pas autorisé ;) ).

    Alors si je calcule : 61,48 x 12 mois = 737,76 Euros /ans
    737,76 X 5 ans = 3688,8 Euros
    Sur 5 ans j’ai toutes les mises à jours comprises dans la Creative Cloud, de façon expresse, alors qu’avant il fallait les débourser ou ne pas les faire et donc s’en passer.

    Avec l’achat d’un master collection à 3000 euros et disons un maj tout les 2 ans, donc 4 maj sur 5 ans, cela reviens à 3000 + 400 + 400 = 3800,00 euros. On paye déjà plus chère avec seulement 2 Mise à jours sur 5 ans sans le Creative Cloud. Mon exemple est avec les prix les plus bas du marché en plus.

    Bref pour ceux qui utilisent quasiment l’ensemble des logiciels d’adobe, c’est un très bon points économiquement parlant je pense.
    Pour ceux qui utilisent moins de 4 logiciels, cela n’est pas une meilleur offre qu’en achetant les logiciels séparément de toute façon, mais cela à le mérite d’être accessible avec des payements mensuels, sans avoir besoin de faire un crédit à la banque. Cela sera aussi une occasion de découvrir les autres logiciels et d’avoir un espace dédié de stockage sur sur les serveurs d’Adobe, fournit avec l’abonnement au Creative Cloud. C’est d’ailleurs l’idée du nom « Cloud » je pense, pour le partage et l’accessibilité des données en ligne.

    Pour l’instant je suis ravi de la Creative Cloud, car elle permet aux petites et moyennes entreprise d’avoir accès à tous les logiciels Adobe à moindre coûts et sans faire de prêt ou sans apports financiers qui sont souvent au plus bas pour des indépendant qui souhaites commencer à exercer leur métier.

    Mais cela est encore trop ressent, on pourra tirer de meilleurs conclusions après 1 année d’utilisation de ce nouveau service à mon sens.

  6. J’attend de voir les prix pour les entreprises… Mais en tout cas, pour les petites agence web comme moi, ce peux être une bonne solution pour absorber plus facilement le cout d’une suite qui est obligatoire dans notre métier…

  7. Bon ba moi c’est clair, je passerai à une autre licence…

    Cela me fait tout bonnement gerber ce nouveau truc qu’on trouvé les industries pour vendre un produit que tu ne possède pas. En gros on te dit « Pour 61e par mois tu t’achète la suite ADOBE ! Mais par contre, t’a pas le droit de l’utiliser hors-ligne, pas le droit de l’achetée d’un seul coup, pas le droit d’avoir une licence définitive…. »

    Pour ma part traitez moi de néandertalien, mais supprimé le droit de devenir propriétaire de ses bien et ne laisser QUE le droit de la location je trouve cela limite 17e siècle vous vous souvenez pas ?!

    « Hé la plèbe là ! Ouais les grouillots ! Bon maintenant il n’y à que les nobles(entreprises) qui ont le droit d’être propriétaire. Vous, les bouffeurs de godasses(consommateurs), vous nous payés des impôts pour avoir le droit d’utiliser nos biens.  »

    Et ce qui est pratique avec sa, c’est que pour la prochaine version, il suffira de supprimer les abonnements aux anciennes version pour forcer les gens à faire la mise à jour vers la version supérieur. Et puis HOP ! On passe de 61 à 64.99e. Ba oui les mecs il y à les couts de développements et tout faut raquer. Et si t’es pas content ba t’a cas retourner sous CS5, et vu que le projet sur lequel tu bosse n’est pas compatible avec les versions antérieurs… BAAAA tu recommence ! ALLEZ ! AU BOULOT !

    Bref pour faire court, le mec qui achetait sa version d’adobe se fera encore une fois trousser, et le gars qu’a télécharger le crack (car il y en aura un on va pas se mentir) ba tranquille il pourra continuer à avoir sa toute dernière version Hors-Ligne comme avant.

  8. Je suis d’accord avec Zeco à propos de la propriété. Peut-être que pour les entreprises, ça ne changera pas grand chose. Toutefois, pour le particulier qui achète quelques logiciels, il ne renouvellera pas sa licence. Il va rester avec la version 6. Lorsqu’il va au chalet pendant les vacances, il n’a pas de connexion internet. En plus, il va trouver cela très cher pour un simple hobby. Il ne travaille pas à tous les jour avec ses logiciels! C’est un loisir pour lui.

    D’ailleurs beaucoup de groupes communautaires ont des sites internet grâce à ses petits particuliers qui développent pour eux bénévolement. Je ne sais pas pour la France. Mais au Québec, les groupes communautaires sont pour la plupart sous financé. Déjà qu’ils ne peuvent pas offrir tous les services que la communauté à réellement besoin. Vont-ils faire le choix de couper des services à la population pour payer une boîte de communication pour qu’elle développe et gère leur site internet? Souvent, leurs clientèles font appels à eux en dernier recours. Parfois, ces grâce au web que les gens peuvent trouver les services communautaires dont ils ont vraiment besoin! Au Québec, les groupes communautaires offrent les services que l’état ne veut pas ou ne veut plus offrir (suite à des compressions budgétaires)!

    Oui, le cloud pour les entreprises. Ceux qui veulent avoir la dernière mise à jour immédiatement. Mais, le petit particulier, souvent ça ne le dérange pas d’attendre 2 ou 3 semaines pour avoir le correctif d’un «bug»!

    C’est bien beau avoir plusieurs prix, dont celui pour les étudiants. Je ne sais pas pour la France, mais au Québec, les étudiants achètent une version pour la durée de leurs études. Donc, ils font deux ou trois années d’études avec une seule licence. Ici, cela va venir tripler leur coût de frais afférents aux études! Déjà que les étudiants ne sont pas les plus riche de la société. Souvenez-vous de vos années lorsque vous étudiez! Moi, je me souvins très bien de mes années de vache maigre pendant mes études universitaires!

    C’est bien beau les entreprises. Mais «dans mon livre à moi», avant l’entreprise, il y a les personnes.

    C’est mon opinion, et je la partage!

  9. @Zeko,
    Il est tout a fait possible d’utiliser le logiciel hors ligne. voici l’explication officiel que j’ai trouvé sur le site adobe :

    « Ai-je besoin d’un accès Internet permanent pour utiliser mes applications Creative Cloud ?
    Non. Dans la mesure où les applications Creative Cloud (comme Photoshop et Illustrator) sont directement installées sur votre ordinateur, vous n’avez pas besoin d’être connecté en permanence à Internet pour les utiliser au quotidien.

    En revanche, vous devez l’être au moment de l’installation des logiciels et de la concession des licences. Si vous avez souscrit un abonnement annuel, vous serez invité à vous connecter au moins une fois tous les 30 jours pour valider vos licences logicielles. Vous serez néanmoins en mesure d’utiliser les produits pendant 180 jours, même si vous travaillez hors connexion. »

    @Zojo et @Communautaire , Ensuite pour l’aspect propriétaire, je suis d’accord avec vous. Je dirais que Pour un indépendant ou un particulier qui n’as besoin que d’un à 3 logiciels, c’est beaucoup plus chère en investissement sur le long terme que d’acheter uniquement les licences de ces 3 logiciels.
    Par contre pour un indépendant ou une entreprise qui utilise plus de 3 logiciels de la gamme et qui a besoin de resté innovant l’abonnement se rentabilise mieux qu’en achetant les licences et les mises à jours même tous les ans. Je reviens aussi sur le fait que sortir plus de 3000 euros d’un coup pour acheter la suite ou la master collection d’adobe n’est pas toujours possible pour la plupart des indépendants et petites entreprises qui ont besoin ce pack pour commencer à bosser. Le payement mensuel de 61,49 euros le permet sans avoir besoin d’accord de la banque ou de faire un prêt.

    Donc c’est injuste effectivement pour la licences qui reste locative et pour les particuliers, c’est plutôt orienté entreprises et pour les indépendants qui on déjà suffisamment de budget pour sortir environ 700 euros par ans en logiciel juste pour la gamme Adobe. Les particuliers vont devoir s’orienter sur des logiciels autres que ceux d’Adobe.
    C’est certainement une volonté d’adobe que d’orienter ces produit vers les professionnels.
    Maintenant l’erreur est que avant de devenir professionnel il faut débuter et si les logiciels sont inaccessibles, cela n’est pas possible de se faire la main.
    Entre nous pour moi c’était déjà le cas comme les 99% mes collègues étudiants, il fallait trouver la version étudiante ou trouver une autre version complète si vous voyez se que je veux dire (attention il faut rester dans la légalité), afin d’apprendre et se faire la main avec peux ou pas de moyens.

  10. Je trouve plutôt l’idée bonne. Personnellement moi qui utilise tout ces programmes 60 euro par mois..Je trouve ça pas si exagéré que ça. Pour ceux qui ont des budgets serrés et qui ne peuvent pas s’offrir ce pack de programmes d’un coups c’est plutôt une bonne affaire. Et qui n’a pas internet aujourd’hui? Je veux dire on peut se connecter n’importe où…

  11. J’espère que cet abonnement n’ira pas se calquer sur ce que fais la téléphonie mobile ou les abonnements internet, où seuls les nouveaux clients comptent, les autres n’ayant qu’à payer leur rente tous les mois et ne pas bénéficier des nouveautés (ou alors en souscrivant des options…) !

    Car il ne faut pas se leurrer : bénéficier de toutes les nouveautés en payant toujours le même prix, je ne suis pas sûr que ce modèle tienne sur la longueur… Imaginons dans 3 ans, on paiera toujours le même prix tous les mois ?

    Tant qu’Adobe aura le monopôle nous ne pourrons de toute façon que subir… et pour autant ils n’ont jamais autant proposé de logiciels, de fonctionnalités et services de qualité depuis qu’ils l’ont, ce monopôle !

    bref, le doutage…

  12. La seul chose que je trouve un peu « vache » dans leur système, c’est que tu payes 60€ par mois OK, mais seulement avec un engagement d’une année.

    Si tu veux utiliser le logiciel pendant 1mois voir 2-3 pour X raison, sa passe a 90€ par mois.

  13. @Kinzo, je suis content que tu abordes les différences de prix. Est-ce quelqu’un a remarqué qu’Adobe ne chargeait pas le même prix si une personne paie dans une devise différente? Moi, étant donné que j’habite en Amérique du Nord, l’Euro m’importe peux. Mais comme j’habite au Québec et que je suis francophone, Adobe affiche automatiquement ses prix en Euro. Toutefois, on peut changer la devise (au bas de l’écran à droite). Je choisi le Dollar américain (il n’offre pas le Dollar canadien). Il y a seulement un cent de différence entre le Dollar américain et le Dollar canadien. Sauf, qu’étant donné que je suis francophone, il arrive très souvent que les sites internet affichent leurs produits en Euro. Ce qui fait que je connais assez bien la différence de valeur entre l’Euro et le Dollar canadien.

    Sauf quand j’ai modifié l’Euro en dollar américain sur le site d’Adobe, je trouvais la conversion un peu particulière. C’est peut-être à mon avantage, mais pas tellement juste pour vous. J’ai donc été vérifier les différences sur un site offrant un convertisseur de devises monétaires. J’ai utilisé xe.com, mais il en a beaucoup d’autres sur le net.

    Donc, voici les différences (les conversions ont été fait lundi 13 mai 2013, vers 11h, heure avancée de l’Est).

    Pour un abonnement complet annuel
    61,49 Euro/mois
    49,99 Dollar américain/mois
    Une fois convertie,
    61,49 Euro = 79,81 Dollar américain
    49,99 Dollar américain = 38,51 Euro

    Pour un abonnement complet avec annulation possible à tout moment
    92,24 Euro/mois
    74,99 Dollar américain/mois
    Une fois convertie,
    92,24 Euro = 119,77 Dollar américain
    74,99 Dollar américain = 57,74 Euro

    Alors, si tu paies ton abonnement en Euro, tu devras débourser beaucoup plus qu’en Dollar américain. Pour un abonnement annuel, tu débourseras 22,98 Euro de plus, et pour un abonnement avec annulation possible, c’est 34,50 Euro de plus.

    Donc, en faisant le choix de ne plus vendre ses logiciels, Adobe choisi de vendre des abonnements à des offres de services avec des prix substantiellement différents selon les devises monétaires! C’est bien ça. Adobe produira encore des logiciels, mais seulement dans le but de vendre des abonnements à des offres de services.

  14. Merci Communautaire, cette différence de prix m’a également choqué ! Déjà qu’ils ont souvent tendance à faire les conversions en gardant le même nombre. Comme 50$ devient 50€, mais là, il augmentent pas mal la différence.. On se fout un peu de nous là..
    J’espère que d’Europe on peut payer en dollar, ce sera bien plus rentable pour nous ! :)

  15. Je trouve que pour les profesionnels c’est intéressant. Et les nouvelles fonctionnalités sont intéressantes.
    Créer son portfolio sous Behance, la gestion des fichier et le partage des fichiers avec nos clients. l’accessibilité en général.
    Enfin bref..regardez cette vidéo, je trouve que cette présentation est plutôt pas mal:

    http://www.youtube.com/watch?v=qrKzhpgpIGI

  16. Adobe a fait son Grand Show mondiale sur sa Creative Cloud … abonnement : arnaque ou abus de pouvoir ?
    Je n’utilise que 3 programmes – les autres je n’en aurais JAMAIS l’utilité puisque je ne fais pas de sites internet. Avant, nous avions le choix entre 3 offres upgrades (Standard, Premium, Master) – pour ma part j’avais opté pour la premium – 4 programmes dont un dont je n’ai aucune utilité !
    Adobe veut qu’on s’abonne a un tas de programmes sans qu’on en ai besoin …
    A quand un système d’abonnement adapté à nos besoins ? Avoir le monopole c’est bien mais en faire un abus … pas très commercial !

    Info reçue : Apple et Adobe ont fait un accord – aucun changement de système d’exploitation durant 5/6 ans pour Apple/Mac. Donc nous graphistes indépendants, résistons encore 5 ans et continuons à utiliser notre CS6 que nous avons acheté fin 2012! elle n’est pas périmée. C’est la réponse d’Adobe à notre demande de faire des abonnements adaptés !
    Lorsque qu’il y a un upgrade, nous pouvions choisir ou non de la suivre … selon un budget défini ! Et quand nous n’avons pas suffisamment du boulot pour supporter ces frais nous avions la possibilité de le post-poser ! L’abonnement est très cher pour l’utilisation de 3 programmes. Le système d’abonnement est le commencement du surendettement …

    Et quand le graphiste sera pensionné qui ne travaillera plus, comment fera-t-il encore pour S’AMUSER avec les MERVEILLEUX programmes d’Adobe … L’utilisation de ces programmes retardent très certainement l’effet du vieillissement … Adobe devrait voir plus loin et à son utilité sur le cerveau humain, NO LOL.
    Je comptais bien utiliser Adobe jusqu’à mes 85 ans ? comment faire ?
    Belle journée … Adobe !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>