Pourquoi l'affiche de Jurassic World est un désastre Photoshop

Pourquoi l’affiche de Jurassic World est un désastre Photoshop

L’affiche de la très attendue suite de Jurassic Park nommé Jurassic World a surpris beaucoup d’artistes digitaux par son manque de réalisme et son énorme erreur de perspective. Reflet d’un film tout aussi catastrophique à attendre ?

OH MON DIEU nous dramatisons déjà ! 😀 Mais il est vrai qu’il est légitime de se poser la question : l’affiche d’un film est un peu comme la couverture d’un livre. Elle donne une idée du film, de son style, son univers et son histoire. Si cette dernière est bâclée, qu’en est-il des effets spéciaux du film ? du scénario ? ou de nombre d’autres aspects ?

Bref, revenons-en à l’affiche et à un peu d’objectivité. En me baladant sur le groupe d’artistes digitaux Level Up sur Facebook il y a quelques semaines, j’étais tombé sur le post d’un des membres qui s’était amusé à critiquer et à corriger la perspective dans l’affiche de Jurassic World. Déjà à l’époque j’avais hésité à en faire un article mais lorsque @DrStoffenberg m’en a reparlé sur Twitter, je me suis dit que cela en valait la peine… ne serait-ce que pour faire un cas d’école. Car oui, les désastres Photoshop ne touchent pas que les photos produits H&M ou les magazines Grazia, malheureusement…

 

Des désastres grossiers

Voici l’affiche en question, vos yeux s’étaient peut-être déjà posés dessus :

Pourquoi l'affiche de Jurassic World est un désastre Photoshop

Il n’y a rien qui vous titille ? Passons en revue ce qui ne va pas.

 

Deux perspectives dans une seule image

Pourquoi l'affiche de Jurassic Park est un désastre Photoshop

Erreur gravissime ! Sortez vos torches et brandissez vos fourches ! Ce que dit la vignette du milieu est qu’il y a malheureusement deux lignes d’horizon et deux points de fuite différents dans cette affiche : la première en rouge correspond à la partie de gauche, la femme dans le building tandis que les infos en jaune correspondent au T-Rex. Résultat : ce n’est pas aligné du tout et ça se voit.

Regardez ensuite la troisième vignette, à droite, qui présente une version corrigée de l’affiche. Re-comparez ensuite à la première affiche : flagrant, non ? Et pourtant, il n’y avait pas besoin d’être Léonard de Vinci pour s’en apercevoir et corriger ça…

Je précise que ce n’est pas moi qui ait réalisé cette image. Si quelqu’un retrouve la personne qui a découvert en premier lieu ce désastre et l’a corrigé, je vous invite à me communiquer son nom que je la crédite dans l’article. Merci à lui !

Une lumière mal gérée

Je rajouterais en plus pour ma part que les sources de lumière ne coïncident pas, c’est ce qui m’a choqué encore plus vite que l’erreur de perspective. Le T-Rex reçoit une forte lumière d’en haut à gauche alors que le reste de la scène reçoit la lumière du soleil placé en haut à droite, comme l’indique en plus les rayons lumineux ajoutés au-dessus du T-Rex (plutôt ironique…). On pourrait penser qu’il s’agit de la lumière reflétée par la vitre sur la tête du dinosaure mais ce n’est pas possible : une source de lumière secondaire réfléchie est toujours moins intense que sa source émettrice principale. Donc : mauvais sur toute la ligne !

Conclusion

Je vous laisse le plaisir de tirer votre propre conclusion et donner votre avis. Le désastre est indéniable pour ma part et je ne peux pardonner des erreurs aussi énormes lorsqu’il s’agit d’un blockbuster qui a probablement nécessité des dizaines voire des centaines d’artistes talentueux. J’espère que les effets visuels du film seront à la hauteur des attentes et viendront démontrer que cette affiche n’était qu’une petite erreur de parcours…

Si cet article vous a plu, n’en manquez aucun ! Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et recevez en plus des ressources et tutoriels :

Pas de vilain spam, c’est promis ! (Pensez à checker votre dossier Spam si vous ne recevez rien.)

Auteur: Gaétan Weltzer, comme toujours en fait.

Articles qui pourraient vous plaire

Commentaires (33)

  1. C’est vrai qu’en regardant le premier, il y a des choses qui rendent bizarres même s’en s’y connaître. Simple question, c’est toi qui a fait la dernière image ? En tout cas elle est beaucoup mieux

  2. En vrai, la question c’est comment ça peut se produire dans une industrie pareille ? Comme tu dis, il y a des centaines d’artistes plus que compétent sur ce type de production. Du sculpteur, au concept artist au photographe plateau. Sachant qu’ils ont payer deux des bulles roulantes (les véhicules dans lesquels circulent les gosses) environ 700.000$ entre le concept et la réalisation. Comment ils laissent passer ça pour une affiche présentant le film ?

    Alors, gros troll du réalisateur. Ou juste stagiaire dont le taf n’est pas vérifié ? 😀 De mon humble avis ça gâche toute la qualité du savoir faire de la prod, de présenter un film avec une affiche aussi bourré de défaut. (pas comme comme si ils avaient le savoir-faire pour créer un fond 3D dont la lumière sera cohérente ou à défaut shooter deux mur blanc et superposer en photomanip)

  3. J’ajouterai qu’il manque également l’ombre portée de la tête du Trex sur le sol sur la version originale si la lumière venait comme c’est accentué d’en haut à droite…

  4. euh… la première affiche et faite de cette façon pour donner une impression particulière… si vous trouver que la version refaite et mieux… vous n’avait donc rien d’un spécialiste du cinéma ^^

    • 1. Tu n’as rien d’un prof de français.
      2. « Une impression particulière » ? Peux-tu nous expliquer cette impression ? Apparemment tu es plus doué que tout le monde ici en terme de cinéma

    • J’ai également l’impression que la première affiche à été pensée pour accentuer le contraste entre la scientifique dans sont beaux bureaux propre et high tech et de l’autre côté le T-Rex dans une jungle.

      Cette affiche me donne une impression de confrontation entre deux monde avec la barre verticale en plus milieu pour bien appuyer sur la séparation entre les deux.

      • Oui c’est l’impression que jai eu aussi, les 2 scenes ne semblent pas
        concorder, une confrotation c’est vrai!.
        Parce que niveau perspective on devrait voir egalement un bout de la verrière intérieure, d’où la « séparation » brutale.

  5. salut,
    j’ai pas l’habitude de post, mais là ……. faut pas pousser 😉

    Chris à raison, même si le français n’est pas son fort.
    la plus grosse erreur est de s’auto-convaincre que l’affiche représente une vue réaliste d’une scène prise par un paparazzi planqué
    dans l’arbre d’en face :/

    cette affiche est un VISUEL !!

    je dis pas que le rendu est génial (la preuve certains ont pas compris), mais elle utilise des codes et une composition simple d’opposition/confrontation entre 2 mondes.

    ce visuel n’est rien d’autres qu’un grand rectangle gris vertical à gauche ( technologie humaine, sommet de l’évolution bla bla
    bla….), un grand rectangle vert vertical à droite (règne animal, prédateur, la nature reprend ses droits patati patata tout ce
    qu’on veut), séparés par une bande au milieu qui amène droit au titre du film.

    punaise dans le genre basique, je sais pas ce qu’il vous faut ! :/

    tout ça nous donne un VISUEL, qui nous donne une AFFICHE DE CINEMA. (sûrement médiocre ok, mais une AFFICHE DE CINEMA !!).

    notre « graphiste » ne se rend même pas compte (trop occupé à faire le buzz?) dans sa version prétendument « corrigée » qu’il nous raconte plein d’autres histoires !!
    2 gugusses qui se regardent par la fenêtre, un des 2 a oublié ses clés ??? ou peut-être un t-rex qui attend un ascenseur occupé :/ ?

    bref, je n’ai aucun doute quant à l’assiduité de notre ami aux courts de perspective, par contre ceux de communication visuel, il a dû en sécher pas mal !

    • « (sûrement médiocre ok, mais… » Voilà, tu as tout dit. 🙂 Encore une fois ce n’est pas le concept qui est critiqué (qui lui est bon), mais la piètre réalisation. On peut avoir les meilleures idées du monde, si on ne sait pas les réaliser ça ne sert à rien. 😉

      • Totalement d’accord avec la réponse de Gaétan, tu n’as pas compris le sens de l’article. On critique la réalisation et non le message, l’envie que donne l’affiche.

      • salut 🙂

        oui, personnelemnt je n’aime pas non plus le rendu final, cela reste encore trop ambigüe (je sais que certains n’arrivent toujours pas à regarder cette image autrement qu’une seule scene 3d :)). j’ai surtout voulu pointer le manque d’humilité de notre artiste inconu qui se permet de tag son intervention comme « Fixed »! (y en a qui doute de rien) alors que la seule chose qu’il a démontré c’est qu’il n’avait rien compris et qu’il lui manquait certaine notions.
        le mec transforme l’affiche original avec son partie pris composition 2d « drama », en affiche scene 3d du film « chéri, j’ai un dinosaure dans le jardin » !
        c’est pas vraiment le même chose 🙂 , et ça lui pose aucun problème 😀 !!

  6. Le concept de la compo est bien et l histoire que cela communique est clair mais le côté puzzle et le point de vision qui ce termine au centre de la barre vertical, ce n est pas normal pour une affiche à ce prix là en 2015. Certes les spectateurs ne verront pas les défauts en détail mais ils ne l admireron pas bon plus.
    Il en manque pas beaucoup pour faire une affiche charismatique .

  7. L’image finale corrigée comporte quand même un défaut, ou plutôt un oubli, que personne ne semble avoir relevé. Il manque le pupitre blanc.

  8. La théorie soulevée dans cet article me paraît cohérente. La perspective semble faussée et l’ombre de l’I-Rex n’est pas présente sur le sol. Mais pour moi ce sont ces petites erreurs qui donnent vie à l’image et lui font dépasser le cadre d’une simple photo pour en faire une vraie affiche. Elle évoque un film où les dinosaures sont finalement virtuels, où deux univers se sont retrouvés. Les ombres de la structure ont peut être également une importance par les références qu’elles peuvent évoquer. Personnellement j’y vois un échiquier où deux adversaires vont s’affronter, ou encore l’évocation des barreaux d’une cage qui instaurent une vraie frontière entre les deux personnages. Enfin dans l’affiche originale la protagoniste semble disposer d’espace derrière elle pour se réfugier en cas d’incident, alors que dans l’affiche corrigée elle me paraît être dans un ascenseur. Ce n’est selon moi par une correction de la perspective, mais une diminution de la taille de l’espace dans lequel elle se trouve.

    • Certe, l’espace de gauche et tout ce qu’il véhicule se retrouve réduit par la version « corrigée », mais en même temps une composition est régit par des critères de bases que ce soit pour sa construction ou la lecture et le confort du spectateur.

      Les deux principaux problèmes ici sont les (énormes) erreurs de perspectives et de lumière. On parle d’une confrontation ici et quand bien même les deux scènes de l’affiche ne se situeraient pas au même endroit, elles doivent avoir le même point de fuite pour que l’effet fonctionne. Le plus approprié étant celui au milieu, sur la barre grise à cause de l’attitude du personnage et du dino qui se font face. De plus, il parait évident que la donzelle est dans un cube au milieu du parc à cause des arbres à travers la fenêtre.
      Pour la lumière tout à été dit. La rimlight sur le dino devrait se trouver à droite et son ombre devrait se porter sur le sol de la partie gauche. La lumière qui passe par la fenêtre de gauche devrait également être plus décalée.

      Bref, personnellement je vois un bête copié collé sans reflexion sur photoshop, et ça m’attriste beaucoup au prix d’une réalisation de ce genre. Et qu’on ne me dise pas que si c’est sorti ça a été approuvé, parce que toutes les boites font de grosses bourdes. entre les jeux buggés à la sortie ou les albums ou ils manquent des pistes sons…

  9. Alors là, désolé mais je m’insurge…. Faudra m’expliquer comment calculer un point de fuite à partir d’une tête de dinosaure….! Il n’y a pas d’erreur de perspective, désolé, cet article est faux. Il y a des milliers d’erreur d’éclairage oui, mais pour le reste…. Un point de fuite ne se trouve qu’en cherchant l’intersection de deux lignes qui sont parallèles à la base, en l’occurrence certainement pas en prenant au hasard deux droites sur une tête!
    PS: Le point de fuite calculé sur l’image de gauche est faux aussi, étant donné qu’il prends une ombre comme droite parallèle au bâtiment… En l’occurrence, le soleil est pas forcément perpendiculaire au bâtiment…. Pour calculer le pointe de fuite, il faut prendre les droites du plafond! Mais ça sert a rien, vu qu’aucun calcul de point de fuite n’est possible à droite!

    • La ligne d’horizon est très facile à deviner sur la tête du dinosaure, il n’y a pas besoin de droite pour ça. Si la ligne d’horizon était au même niveau que celle de la partie gauche, on verrait notamment l’intérieur de la mâchoire inférieure du T-Rex. Même le point de fuite peut être estimé si on a l’œil.
      Ensuite, le soleil projette toujours une ombre parallèle à la ligne du bâtiment, l’ombre rencontre forcément le même point de fuite. De plus, il a bien utilisé les lignes du plafond en plus (et tout se rejoint bien)…

      Il faudra réviser ses cours de perspective avant de s’insurger. 😉

      • Alors je valide l’argument de l’intérieur de la bouche comme unique argument valide à la démonstration! 🙂 Le reste, comme écrit dans l’article et relevé par Catalin Cimpanu, non!

        Et je valide également le soleil comme ombre parallèle, j’avais en tête que le soleil fonctionnerait comme une lampe (j’avais juste oublié « éloignée à l’infini ») 😉 Merci d’avoir corrigé. (Comme quoi on peut pas toujours avoir raison.. 😉 )

  10. alala, les erreurs d’affiche de blockbusters, tout un art en soit ! Cela me rappelle ce cher Spiderman 2, avec la position de la main de Kirsten Dunst, ce qui supposait qu’elle possède un bras de deux mètres de long..au moins, si on en suit la logique !

  11. moi je pense que tu cherche la peite bete mais bon c mon avis mais ceux qui ma le plus choquer dans ce que u ecrit c que si tu connait un peu le film ce qui u appelle t-rex et le dinosaure qu’ils ont crée génétiquement et c l’INDOMINUS-REX.

Laisser un commentaire

L’âme d’un artiste ? Inscris-toi sur DigitalPainting.school

Fermer