Comment faire un excellent logo : conseils et erreurs à éviter

Comment faire un excellent logo : conseils et erreurs à éviter

A une époque où tout le monde se prétend graphiste et vend ses logos à 5€ sur le net, faire un vrai logotype qui marquera aussi bien le temps que l’esprit demande du savoir-faire. Voici donc quelques conseils et erreurs à éviter.

Un logo n’est pas juste une image qu’on met par défaut pour sa marque ou son produit, ce doit être un élément visuel associé à la marque, de par sa signification et son graphisme. Plus que cela, il doit être reconnaissable et de préférence durer dans le temps.

De même que la création globale de sa charte graphique ou la création de son site Internet, il faut réfléchir au choix de l’outil, au public cible, au message à transmettre et au contenu.

Pour créer un site internet par exemple, on peut passer par un outil de création de site web en ligne tel que Wix qui permet à tous les néophytes de créer leur site. Cela permet de créer son site Internet à sa guise, avec un contrôle total sur le design et le contenu. Ainsi, votre site correspond parfaitement à votre marque ou produit, tout comme un logo doit lui aussi le faire. Wix possède une panoplie d’outils innovants : l’interface intuitive surtout qui est facile et rapide à prendre en main, des templates professionnels pour gagner du temps et ne pas commencer de zéro, des galeries élégantes, une version mobile du site pour adapter l’affichage du site en fonction de l’appareil de l’utilisateur pour une meilleur expérience, le nom de domaine inclus, une collection de photos gratuites, l’hébergement sécurisé, le référencement et même une assistance 24h/24 et 7j/7. Ce service est sûrement un des meilleurs choix pour créer son site à moindre frais et sans connaissance technique.

Et pour un logo, il y a également des techniques et des outils qui correspondront parfaitement, et d’autres qui ne seront pas adaptés. Et plus que l’aspect technique, il faut réfléchir à son graphisme : à son sens et son design.

Ainsi je vous propose une petite introduction à ce sujet aussi délicat qu’important qu’est celui de la création d’un logo efficace ! Et pour ce faire, j’appelle à l’aide encore une fois l’incontournable Just Creative, et je propose en résumé le contenu de son article complet ci-dessous.

 

Premiers conseils

1. La reconnaissance du logo

Commençons par la reconnaissance du logo par exemple, il vous suffit d’une fraction de seconde pour identifier un logo connu et cela est essentiel. Voici deux très bons exemples qu’il n’est pas nécessaire de présenter :

 

2. Less is more

On ne le dira jamais assez : « Less is More« , simplifiez votre logo, il n’en sera forcément que meilleur, pas forcément à l’extrême mais les exemples ci dessous devraient vous parler. Il ne s’agit pas de pencher vers un esthétisme minimaliste mais de ne garder que l’essentiel. Se débarrasser du superflu pour ne garder que les éléments qui rendent le logo reconnaissables.

 

3. Adaptez votre logo au contexte

Diversifiez l’apparence de votre logo, donnez-lui plusieurs formes et affichez-les au format approprié selon le contexte.

 

4. Un logo intemporel

Votre logo doit être le plus intemporel possible. Evidemment s’il change complètement tous les ans, les gens n’auront pas le temps de s’en rappeler et l’image de marque ne semblera pas solide, cohérente au fil du temps.

 

Il y a 6 règles à suivre pour un designer de logo:

1. Commencer par le faire en noir et blanc

2. Utiliser trois couleurs maximum

3. N’utiliser que deux typographie maximum

4. Privilégier la pratique à l’originalité

5. Eviter les détails inutiles

6. Ne pas utiliser de logo de banques d’images

 

Erreurs à éviter

1.Aucune imperfection ne doit être visible, par exemple si votre logo comporte des courbes, assurez-vous qu’elles soient les plus harmonieuses et symétriques possible.

 

2. Attention si vous faites un monogramme pour votre logo, cela ne convient pas à tout type de société et il s’avère compliqué de véhiculer confiance et crédibilité à travers ces derniers.

 

3. Ne partez pas d’emblée sur la base d’un acronyme de la société, l’acronyme n’a de valeur qu’après des années de présence sur le marché !

 

4. Utiliser des programmes tel que Photoshop ne garantira pas une qualité optimale pour votre logo, il faut le réaliser en vectoriel, c’est-à-dire via un procédé d’image qui calcule mathématiquement les courbes (et non en pixels), ce qui permet un agrandissement infini pour l’impression, même pour une bâche géante. Cela est faisable avec Adobe Illustrator ou Corel Draw.

 

D’autre conseils ou suggestions, n’hésitez pas en commentaire !

 

Si cet article vous a plu, n’en manquez aucun ! Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et recevez en plus des ressources et tutoriels :

Pas de vilain spam, c’est promis ! (Pensez à checker votre dossier Spam si vous ne recevez rien.)

Auteur: Gaétan Weltzer, comme toujours en fait.

Articles qui pourraient vous plaire

Laisser un commentaire

L’âme d’un artiste ? Inscris-toi sur DigitalPainting.school

Fermer