open.jpg

Guide du freelancer pour concurrencer les agences

Fraîchement traduit par mes soins du blog Just Creative Design, je vous rapporte cet intéressant article où Jeffrey Way explique les problèmes associés qu’à un freelancer face à la dure concurrence que ce sont les grandes agences. Fort heureusement, il explique aussi qu’on peut concurrencer une de ces agences en apportant le meilleur service possible au client. Jeffrey Way est le créateur de DetachedDesigns et a eu des clients allant de Nashville Music Publishers à l’Université de Harvard. Un article vraiment très intéressant où on en apprend plus sur la vie d’un freelancer et sur les choses à faire pour se faire une place au soleil…

Regardons les choses en face, être en freelance est tout simplement très rude. Dans quelle autre situation on a une personne pour répondre au téléphone, une pour payer les factures, une autre qui s’occupe de la conception du site, de créer des graphiques, une autre de travailler avec les clients tout au long du processus ? Pourtant, en dépit de notre incroyable capacité à jongler avec toutes ces fonctions, nous restons confrontés à un grand obstacle. Nous n’avons pas ce bâtiment en brique brillant qui semble crier : «Nous sommes une entreprise prospère! » En conséquence, il peut être difficile de « chopper » les gros clients. [Autrement dit, un freelancer ne bénéficie par forcément de la notoriété que peut avoir un studio ou une agence.]

Nous devons battre les gros mecs

Dur d'être un freelancer

Aujourd’hui, les indépendants sont de plus en plus répandus. Pourquoi pas ? C’est un travail fantastique. Nous définissons nos propres horaires, nous prenons en charge uniquement les contrats que nous voulons, nous avons toute liberté artistique, etc… Mais c’est loin d’être facile. Si vous voulez également quelques conseils sur la façon d’obtenir votre premier emploi.

Nous avons tous fait le travail de proximité pour beaucoup moins que ce que nous facturons normalement. Nous avons tous reçu l’e-mail du gars qui a besoin d’un site de commerce électronique pour 200 $. « Nous avons tous eu l’expérience regrettable de prendre un emploi contre notre meilleur jugement. Lorsque nos estomacs hurlent de ne pas accepter ce travail ! », Nous l’ignorons et devons, à terme, traiter avec les répercussions: l’homme aux 150 $ de budget pour les cartes d’affaires pour qui vous travaillez d’arrache-pied, la personne qui a promis de vous payer pour soudainement changer d’avis une semaine plus tard… Savez-vous combien un graphiste gagne en moyenne ?
Tout simplement, les petits boulots ne paient pas les factures. Pour réussir, nous devons battre les gros mecs. Qui sont les gros mecs, vous vous demandez ? Je parle des entreprises établies dans ces « bâtiments de briques » qui font des boulots exquis. Mais que faire lorsque vous êtes le plus petit gars dans l’arène ?

Qu’est-ce qu’on peut offrir qu’ils ne peuvent pas ?


Financièrement parlant, pour être véritablement en sécurité comme freelancer, nous devons être en mesure de récupérer les gros clients. Mais au bout du compte, pourquoi une entreprise financièrement stable irait avec un indépendant quand ils peuvent facilement choisir une entreprise réputée ? Pour répondre à ces questions nous devons examiner nos points forts.
Que pouvons-nous offrir qu’ils ne peuvent pas ? Il existe quelques constantes. Tout d’abord, il est dur de faire mieux qu’une équipe de créateurs dans la mesure où « les côtelettes » sont concernés. Je crois que nous pouvons atteindre ce niveau de qualité, mais ne seront pas en mesure de nous démarquer dans ce domaine. Deuxièmement, nous pouvons observer les prix, mais le coût est généralement pas un gros problème pour les grandes entreprises. Alors, comment pouvons-nous battre les entreprises de conception?

Service à la clientèle

Freelancer le guide sur design spartan

Réfléchissez vous-même : Quel est mon principal problème, en tant que consommateur, avec les grandes entreprises ? Ma première pensée va à ma banque qui ne porte jamais beaucoup d’attention à mes demandes… Ils ont, comme de nombreuses grandes entreprises, un horrible service à la clientèle ! Nous pouvons l’utiliser à notre avantage.
Neuf fois sur dix, un client potentiel ne sait pas exactement ce qu’il veut. Il ne connaît pas le jargon ou même la manière de communiquer ce que son entreprise souhaite. C’est là qu’on peut dépasser les plus grandes entreprises de design.

Agissez comme un guide

Guide du freelancer : agir comme un guide

Cela requiert un peu plus de travail, mais ça nous permet de finalement avoir le contrat. Les nouveaux clients sont perplexes par rapport à l’ensemble du processus, ça leur est étranger. Si nous agissons comme un guide, nous pouvons les prendre par la main du début à la fin et leur fournir le confort de savoir que quelqu’un est à leur recherche à chaque étape du processus.

S’ils ont une question, ils peuvent nous appeler directement – pas de réceptionnistes, aucun programmeur qui ne connaît pas tous les détails, une seule personne. D’après mon expérience, c’est ce qui a été essentiel à mon succès.

Je suis fermement convaincu que le service à la clientèle est ce qui m’a rapporté tous les gros clients que j’ai eu. Il y aura toujours une personne ou une société qui peut faire le travail mieux que nous. Pour se démarquer, nous devons nous concentrer sur nos points forts en tant que « freelancer ».

Utilisez des délais à votre avantage

Ce que vous réaliserez, si vous ne l’avez pas déjà fait, est que les délais sont un problème réel avec les entreprises clientes. Ils doivent avoir un travail achevé pour une certaine date, sans poser de questions.

Les sociétés ont des changements soudains qui exigent une révision immédiate. Qui va apporter ces changements au milieu de la nuit à temps pour la présentation lundi matin ? Ils savent que les designers de l’agence renomée X ne seront pas au travail avant lundi matin. Mais, le freelancer Y se fera un plaisir de le corriger à minuit. Oui, je parle de vous, collègues freelancers !

Comment j’obtiens mes grands clients ?

le guide du freelancer : comment obtenir des clients

Comment puis-je personnellement « pêcher » un gros poisson ? Tout d’abord, je vais travailler les week ends lorsque les grandes agences sont fermées. Deuxièmement, je donnerai au client mon numéro personnel et je leur dirai de m’appeler immédiatement s’ils pensent avoir une question. Troisièmement, je vais prendre le téléphone dès la première sonnerie – que ce soit à 14 heures dans l’après-midi ou quatre heures du matin. Quand un client sait qu’il peut compter sur vous, vous commencez à vous démarquer sérieusement !

Je terminerai avec une partie d’un e-mail que, il ya quelques semaines, j’ai envoyé à un gros client.

« Si vous ne l’avez pas déjà entendu d’autres divisions au sein de votre organisation, je serai personnellement à votre disposition 24 / 7. Si vous avez besoin d’un changement rapide sur le site à 22h, il sera pris en charge. Si vous avez besoin de moi pour communiquer avec votre imprimeur très tôt le matin, ce sera fait. Mon but est de vous soulager de votre stress autant que possible – et j’y parviens toujours. S’il vous plaît n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. Dans l’espoir de travailler avec vous bientôt. »

[on remarque comme l'accent a été mis sur la disponibilité du freelancer bien plus que sur son talent de graphiste/codeur !].

Voila, vous l’aurez compris suite à la traduction de cet article, pour être freelancer et en vivre correctement, il faut travailler sans relâche et être prêt à sacrifier un week end ou une nuit de sommeil pour son client, mais au final Jeffrey Way explique que c’est tout de même ce qu’il y a de mieux !

Auteur: Gaétan Weltzer, comme toujours en fait.

Articles qui pourraient vous plaire

Commentaires (5)

  1. Quelle brillant idée d’aborder cette dimension du travail. Je suis en train de concevoir mon entreprise comme travail indépendant et il tombe juste à point. Sûr, j’ai d’autres sources, mais ce billet est rafraîchissant.

  2. « Mais, le freelancer Y se fera un plaisir de le corriger à minuit. Oui, je parle de vous, collègues freelancers ! »

    héhé

    Merci bien !

  3. Oue, c’est vraiment intéressant, la partie « agir comme un guide » est vraiment un bon point… Rester proche du client et à sa disposition est un excellent moyen d’obtenir sa confiance et voir de nouveaux clients arrivé.

    Mais cependant sa marche toujours comme on le veut :p

  4. Pingback: Guide du freelancer pour concurrencer les agenc...

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>