Vidéo : Quand un as de Photoshop reproduit une peinture de maître, ça donne ça…

Voici un nouvel article dédié à la photomanipulation et aux as de Photoshop : le maître en photomanipulation Mike Campau s’est amusé à redonner vie à une peinture du XIXème siècle qui avait brûlé en 1931 grâce à Photoshop.

Voici l’un des travaux de reconstitution sur Photoshop les plus impressionnants qu’il m’ait été donné à voir.

Reproduction d'une peinture de maître avec Photoshop

Le projet initié par Abobe et réalisé par l’artiste Mike Campau n’est ni plus ni moins qu’un extraordinaire défi qu’a su relever avec brio cet illustrateur, designer et photographe américain, passionné d’art digital.

La peinture à reconstituer est un tableau du maître de Karl Friedrich Schinkel (un de mes artistes traditionnels préférés !) : « Cathedral Towering over a Town »/ « Ville médiévale près de l’eau » détruit en 1931 à la suite d’un incendie au Glaspalast de Munich. Datée de 1813, cette peinture illustre une cathédrale surplombant un village et un port accueillant quelques bateaux, d’où émanent une dizaine de personnes, le tout surplombé d’un ciel oppressant et dramatique.

Au cours du projet de reconstitution, il incombait donc à Campau la tâche difficile de reconstituer le tableau originel à l’aide du logiciel Adobe Photoshop CC, tout en utilisant uniquement des image d’Adobe Stock (une belle auto-promotion en somme).

L’artiste s’est tout d’abord employé à rechercher des images appropriées pour reproduire le ciel, tâche qui selon lui était très facile à réaliser. Suite à quoi, il s’est très vite attaqué à la réalisation de la cathédrale, point central de l’œuvre.

Reproduction d'une peinture de maître avec Photoshop

L’artiste s’est tout de même vu confronté à quelques difficultés, notamment lorsqu’il a voulu reproduire les personnages et plus particulièrement ceux du premier plan. Bien que passé maître dans son art, Schinkel, connaissait tout de même quelques lacunes en dessin. Excellent dessinateur pour tout ce qui concernait l’architecture, le peintre peinait à donner à ses personnages des poses appropriées et naturelles. Assez maladroites, ces poses ont donc posé problème à l’artiste digital, qui a du décortiquer chaque personnage afin de les reproduire presque à l’identique.

Reproduction d'une peinture de maître avec Photoshop

Pour ses personnages, Campau a tout d’abord recomposé la figure, a ensuite unifié les couleurs, pour finalement ajouter une couche de digital painting. La lumière a également été réajustée pour chaque personnage en changeant la source de lumière perçue en retravaillant les ombres et lumières.

Une fois toutes les parties de l’œuvre recréées, Campau s’est alors chargé d’en modifier les textures, le ton et l’éclairage, afin d’offrir à l’ensemble une meilleure cohérence avec la peinture originale. Fusionnant les calques, il a ensuite légèrement flouté l’image résultante puis ajouté une couche de coups de pinceaux, pour rendre son œuvre plus réaliste et proche de l’œuvre de Schinkel.

L’image a finalement été vieillie, à partir d’une image de plâtre craqué trouvé sur Adobe Stock, lui permettant d’apporter cet aspect fissuré et craquelé de la peinture en l’adaptant à sa création.

Reproduction d'une peinture de maître avec Photoshop

Tant qu’à se faire de la promotion, je trouve qu’Adobe a eu une excellente idée pour promouvoir son logiciel phare en mettant l’art au centre de sa communication. Et bien sûr, le travail de Mike Campau force le respect lorsqu’on le compare à l’original !

Qu’en pensez-vous ?

 

Si cet article vous a plu, n’en manquez aucun ! Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et recevez en plus des ressources et tutoriels :

Pas de vilain spam, c’est promis ! (Pensez à checker votre dossier Spam si vous ne recevez rien.)

Auteur: Gaétan Weltzer, comme toujours en fait.

Articles dans le genre

Laisser un commentaire

L’âme d’un artiste ? Inscris-toi sur DigitalPainting.school

Fermer